Welcome VIP Tourists

Le gouverneur de Phuket, Narong Woonciew, a indiqué que quatre « touristes VIP » Français ont récemment atterri à Phuket et passé 14 jours dans un hôtel classé comme lieu de quarantaine alternatif de l’État. Après cela, ils ont pu poursuivre leur voyage vers le Cambodge, leur destination finale.

Cette révélation a été confirmée par les autorités à la suite d’informations publiées en ligne à ce sujet. Théoriquement, aucun étranger ne peut entrer en Thaïlande depuis Phuket. Ces Français sont toutefois arrivés sur un vol en jet privé, les vols commerciaux internationaux étant toujours interdits.

Le gouverneur Narong a expliqué qu’il s’agissait d’une « répétition » des procédures qui permettront à l’avenir aux touristes étrangers d’arriver dans le Royaume depuis l’aéroport international de Phuket.

« Quatre Français ont été autorisés par le Centre de gestion de la crise Covid-19 (CCSA), le ministère des Affaires étrangères et l’Autorité de l’aviation civile de Thaïlande à atterrir à l’aéroport international de Phuket », explique-t-il.

« Les quatre ressortissants français sont arrivés en jet privé, puis le CCSA les a désignés comme groupe expérimental et comme un moyen de tester le système [d’admission des étrangers dans le pays] », ajoute-t-il.

« Ils ont suivi toutes les procédures requises et sont restés 14 jours en quarantaine dans un hôtel agréé qui a été soumis aux mesures et systèmes établis. »

« Après cela, ils se sont envolés pour le Cambodge, sans qu’il y ait de propagation de la Covid-19 à Phuket », affirme-t-il.

Rouvrir Phuket aux touristes pour ne pas sombrer
Le gouverneur Narong a refusé de préciser les motivations exactes qui ont permis à ces quatre Français d’obtenir une autorisation spéciale pour débarquer à Phuket et passer 14 jours sur l’île. En effet, l’état d’urgence interdit toujours aux touristes étrangers d’arriver en Thaïlande, et donc à Phuket.

« Il est nécessaire de tester le système pour accueillir les étrangers à Phuket, nous devons [leur] ouvrir lentement la porte », déclare M. Narong.

« Aujourd’hui, notre porte est fermée. Il est impossible de l’ouvrir complètement pour accepter des étrangers sans vérifier le processus. Nous avons suivi strictement toutes les procédures du CCSA à chaque étape », ajoute-t-il.

Le gouverneur Narong a recentré la question sur la nécessité absolue de permettre aux étrangers de venir à Phuket et de contribuer à mettre fin aux souffrances financières de l’île.

« Les efforts pour attirer les étrangers à Phuket sont bénéfiques pour la nation et pour la province. Phuket est en train de tomber “malade” et les revenus générés par l’industrie du tourisme, environ 400 milliards de bahts par an (11 milliards d’euros), ont intégralement disparu », poursuit-il.

« Si nous ne faisons rien et que nous laissons les choses continuer ainsi pendant les quatre ou cinq prochains mois, voire un an, qu’arrivera-t-il à Phuket ? Comment les habitants vont-ils survivre ? C’est pourquoi la reprise économique est importante, de même que la santé des résidents de Phuket », conclut-il.

Source de l’article : www.thephuketnews.com

Le jet privé voila la solution pour ceux et celles qui souhaitent absolument se rendre en Thailande  » en quarantaine  » avec un bon Tip pour le gouverneur au passage ! 555

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.