Retour du tourisme en Thailande

Bangkok (CNN) – Avec la nouvelle que de nombreux pays européens rouvrent au tourisme à temps pour l’été, les voyageurs qui ont la thaïlande à l’esprit pour un prochain départ attendent avec impatience le moment où ils recevront le feu vert pour commander leur billet d’avion.
Mais ils devront attendre encore un peu avant de préparer leurs valises.
Cela dépend toujours de la situation de l’épidémie, mais je pense qu’au plus tôt, nous pourrions voir le retour des touristes pour le quatrième trimestre de cette année, a déclaré à CNN le gouverneur de l’office du tourisme en Thaïlande (TAT), qui prévoit à peine 16 millions de touristes étrangers en Thaïlande pour l’année 2020, loin des prévisions du début d’année qui annonçait 40 millions de visiteurs..
Mais, dit-il, il y aura probablement des restrictions sur qui peut visiter le pays et où aller.

« Nous n’allons pas ouvrir tout d’un coup », ajoute-t-il. Nous sommes toujours en état d’alerte, nous ne pouvons pas laisser tomber nos gardes et nous devons également regarder le pays d’origine des voyageurs pour voir si leur situation s’est améliorée. Enfin, nous devons voir si nos propres opérateurs commerciaux sont prêts à accueillir des touristes dans le cadre de la «nouvelle norme».
Fondamentalement, un pays ouvrira ses frontières réciproquement avec des destinations qui ont également leur situation de coronavirus sous contrôle.
Une fois que la Thaïlande sera ouverte aux touristes internationaux, ils ne pourront probablement visiter que certains endroits.
« Nous avons étudié la possibilité d’offrir des forfaits spéciaux de long séjour dans des zones isolées et fermées où le suivi de la santé peut être facilement contrôlé, par exemple, Koh Pha Ngan et Koh Samui. Cela seraient bénéfique pour les touristes et les résidents locaux, en quelque sorte une quarantaine. »

Des équipes travaillent pour relancer le tourisme, mais une grande partie de la prise de décision est entre les mains du CCSA – le Center for Covid-19 Situation Administration – qui décidera quel sera le meilleur moment pour ouvrir les frontières.
Pour le moment, la Thaïlande ne prend aucun risque et les frontières du pays restent fermées.
L’Autorité de l’aviation civile de Thaïlande (CAAT) a interdit jusqu’au 30 juin tous les vols commerciaux internationaux à destination du pays, à l’exception des vols de rapatriement. Les Thaïs qui reviennent sur ces vols sont placés en quarantaine pendant 14 jours.

Entre-temps, le Gouvernement Thaïlandais a décider de prolonger l’état d’urgence à l’échelle nationale jusqu’au 30 juin. La Thaïlande a apparemment réussi à éviter les ravages du virus subis par de nombreux autres pays du monde.
A ce jour, le pays a enregistré 3 042 cas de Covid-19 et 57 décès. Il ne signale qu’une poignée de nouveaux cas Covid-19 chaque jour – parfois même zéro. Les cas de transmission locale sont faibles, les infections du Covid-19 les plus récentes ayant été découvertes chez des rapatriés en quarantaine.

Source et suite de cet article : https://edition.cnn.com

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.