Covid-19: La Thaïlande impose des restrictions et ouvre des « hôpitels »

RESTRICTIONS – Bangkok et 17 autres provinces de Thaïlande ont été déclarées zones de contrôle maximales ou « zones rouges » alors que le pays affronte la troisième vague d’infections COVID-19.

A partir de dimanche, diverses mesures seront mises en œuvre, dont l’interdiction de certaines activités et la fermeture de sites pendant 14 jours afin de limiter les déplacements des populations et de réduire le risque d’infection.
Toutefois, aucun couvre-feu ne sera imposé, a déclaré Taweesin Visanuyothin, porte-parole du Centre of COVID-19 Situation Administration (CCSA).

18 provinces sont déclarées zones de contrôle maximales ou zones rouges :
Il s’agit de Bangkok, Khon Kaen, Chon Buri, Chiang Mai, Tak, Nakhon Pathom, Nakhon Ratchasima, Nonthaburi, Pathum Thani, Prachuap Khiri Khan, Phuket, Rayong, Songkhla, Samut Prakan, Samut Sakhon, Sa Kaeo, Suphan Buri et Udon Thani.
Les 59 autres provinces sont considérées comme des zones de contrôle ou des zones orange.

La Thaïlande a signalé ce vendredi 1.582 nouveaux cas d’infection au coronavirus Sars-Cov-2, le plus grand nombre d’infections quotidiennes depuis le début de la pandémie.

Pour toutes les provinces les mesures sont :

  • Pubs et bars fermés au moins jusqu’à la fin du mois.
  • L’alcool interdit dans les restaurants. Fermeture à 21h00 en zone rouge et ventes à emporter jusqu’à 23h00. Fermeture à 23h00 en zone orange.
  • Pas rassemblement de plus de 50 personnes.
  • Les centres commerciaux ferment à 21h00 et les 7/11 (et autres) de 23h00 à 04h00
  • Les établissements scolaire sont fermés. (à l’exception des écoles internationales qui pratiquent des examens)
  • Parcs d’attractions fermés ainsi que les aires de jeux pour enfants dans les centres commerciaux
  • Les gymnases et les centres de remise en forme doivent fermer à 21h00

Ces nouvelles mesures entrent en vigueur à 00h01 ce dimanche jusqu’au 30 avril 2021.

L’Administration métropolitaine de Bangkok (BMA) a transformé la Bangkok Arena dans le district de Nong Chok en un hôpital de campagne. Environ 8,000 lits dans les hôpitaux et les hôpitaux de campagne ont été préparés dans le Grand Bangkok.

Selon Yong Poovorawan, virologue à l’Université de Chulalongkorn, la variant anglais pourrait avoir été introduit en Thaïlande par voie terrestre depuis le Cambodge, où il est également présent.

Le secteur du tourisme qui se réjouissait de la réouverture prochaine de la Thaïlande au tourisme étranger sans quarantaine se retrouve dans l’incertitude avec cette nouvelle vague d’épidémie.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.