Fin d’amnistie et overstay

VISA – Plus de 150 000 ressortissants étrangers doivent procéder au renouvellement de leur visa avant le 26 septembre date de la fin de l’amnistie sur les visas ou quitter le territoire thailandais, pour ne pas se retrouver en situation d’overstay.

Le compte à rebours a commencé pour les non résidents : Conditions de séjour en Thaïlande – N’attendez pas le 26 septembre 2020

De nombreux visiteurs étrangers sont « bloqués » en Thaïlande depuis le début de la pandémie au mois de mars, lorsque les vols internationaux ont été suspendus et les frontières fermées pour éviter la transmission du virus.
Ils ont pu bénéficier d’un sursis jusqu’au samedi 26 septembre et doivent donc renouveler leur visa ou quitter le territoire avant cette date pour éviter l’overstay avec le risque d’être interpellé par la police au domicile qu’ils ont déclaré au Bureau de l’immigration.

Ceux qui seront arrêtés feront l’objet de poursuites judiciaires et seront automatiquement bannis pour 5 ans.

Les services de l’immigration craignent la cohue dans les prochains jours.

2 groupes de touristes peuvent solliciter une prolongation de 30 jours supplémentaires moyennant le paiement des frais de visa habituels de 1.900 bahts :

  • ceux qui sont trop malades pour voyager (certificat médical exigé)
  • ceux qui obtiennent une lettre de leur ambassade qui évoque des difficultés de retour

L’ambassade de France n’est malheureusement pas en mesure de délivrer une attestation d’extension de visa puisque ce document atteste de l’impossibilité d’un retour en France due au covid-19.

C’est une bonne occasion de rappeler les règles en vigueur en Thaïlande :

1 – Cas d’un étranger se signalant aux autorités thaïlandaises :
L’étranger en situation de dépassement de temps de séjour depuis plus :
– de 90 jours : interdiction d’entrée sur le territoire thaïlandais pendant un an
– de un an : interdiction d’entrée sur le territoire thaïlandais pendant trois ans
– de trois ans : interdiction d’entrée sur le territoire thaïlandais pendant cinq ans
– de cinq ans : interdiction d’entrée sur le territoire thaïlandais pendant dix ans

2 – Cas d’un étranger arrêté par les autorités thaïlandaises :
L’étranger en situation de dépassement de temps de séjour depuis :
– moins d’un an : interdiction d’entrée sur le territoire thaïlandais pendant cinq ans
– plus de un an : interdiction d’entrée sur le territoire thaïlandais pendant dix ans

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.