Elle a côtoyé “Le Serpent”

Alors que la série Le Serpent fait fureur sur Netflix, Nadine Gires, l’un des personnages principaux du film, se confie à Lepetitjournal.com.

Diffusée sur Netflix depuis le 2 avril, la série à succès Le Serpent s’inspire de l’histoire vraie du tueur en série Charles Sobhraj. Se faisant passer pour un négociant en pierres précieuses, l’homme et sa compagne Marie-Andrée Leclerc voyagent à travers la Thaïlande, le Népal et l’Inde entre 1975 et 1976. Ils commettent sur leur passage une série de crimes sur le chemin des hippies.

Né le 6 avril 1944 à Saïgon d’un père indien et d’une mère vietnamienne, Charles Sobhraj a grandi en France où il a obtenu la nationalité. Escroc, séducteur, détrousseur de touristes, roi de la cavale, expert en poison et meurtrier diabolique, sont autant de caractéristiques qui lui ont donné le surnom de Serpent. Il aurait tué 18 personnes.

Nadine Gires rencontre le Serpent à Bangkok

En octobre 1975, lui et sa compagne québécoise, Marie-Andrée Leclerc, s’installent à Bangkok, rue Saladaeng, dans la résidence Khanit House sous les noms d’Alain Gauthier et Monique, où vivent également un jeune couple de Français, Nadine et Rémi Gires. Des liens de voisinage et d’amitié se tissent entre les deux couples jusqu’à ce que les premiers soupçons émergent.

Nadine Gires, qui avait 22 ans à l’époque, a joué un rôle central en aidant le diplomate néerlandais Herman Knippenberg à monter un dossier contre Sobhraj qui a finalement conduit à son arrestation à New Delhi en juillet 1976.

Le casting de la série Le Serpent, qui a été tournée en 2020 Thaïlande et en Angleterre, est composé du talentueux Tahar Rahim dans le rôle de Charles Sobhraj et Jenna Coleman dans le rôle de Marie-Andrée Leclerc. Mathilde Warnier et Grégoire Isvarine interprètent les rôles de Nadine et Rémi Gires.

Nadine Gires, aujourd’hui âgée de 68 ans, vit désormais à Khanom, une petite station balnéaire de la province de Nakhon Sri Thammarat où elle tient un petit resort, le Bamboo Resort.

L’interview à lire sur : Lepetitjournal.com

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.