Arrestation d’un hollandais à l’origine de l’arnaque shopping mail

PHUKET : La police demande à toutes les victimes de l’arnaque organisée via l’application  » Shopping Mall  » de déposer plainte en indiquant les sommes extorquées.
La police pense que plus d’un millier de personnes ont été arnaquées à Phuket et Koh Samui.

La police thaïlandaise a arrêté jeudi 11 février un Néerlandais connu sous le nom de Mr Wesley alors que celui-ci tentait de fuir le pays. L’homme serait l’un des administrateurs de l’application Shopping Mall, une arnaque qui aurait fait plusieurs centaines de victimes en Thaïlande.

L’appel lancé aux victimes pour qu’elles portent plainte a été lancé lors de l’annonce par la police de l’arrestation d’un hollandais responsable de l’arnaque.

“M. Wesley”, a été placé en détention à l’Aéroport International Suvarnabhumi de Bangkok.

Il se trouvait avec sa femme finlandaise et sa fille lors de l’arrestation, a expliqué le lieutenant général Kanchai lors d’une conférence de presse lundi au quartier général de la Police Royale Thaïe à Bangkok.

L’arnaque  » Shopping Mall «  compte 30 groupes appelés All Star avec environ 500 membres chacun. Chaque membre doit investir au moins B1,000. Certaines personnes ont investi jusqu’à B200,000 dans cette arnaque  » Pyramide de Ponzi «  a indiqué le lieutenant-général Kanchai.

Chaque jour, il y avait des transactions via l’application, et tout le monde recevait des intérêts en pensant qu’il s’agit d’un investissement.

M. Wesley surveillait l’application quotidiennement à 11h et invitait d’autres personnes à rejoindre le montage. Tout a commencé en octobre dernier.

Tout l’argent investi dans le montage a été transféré sur 44 comptes dans quatre banques d’un pays voisin.

Le Tribunal Provincial de Phuket a émis le 11 Février un mandat d’arrêt à son encontre.

L’homme, sa femme et leur fille étaient sur le point de quitter le pays. S’ils étaient parvenus à quitter le pays, ils seraient partis avec près de B100 millions, car ils avaient transféré l’argent dans des banques d’un pays voisin.

Nous avons coopéré avec les officiers de l’Immigration afin de les surveiller quand ils ont pris un vol de Phuket à destination de Bangkok.” dit le lieutenant général Kanchai.

Ils attendaient un vol KLM. L’homme savait très bien qu’il était observé, donc il a laissé sa femme et sa fille s’enregistrer en premières.

Sa femme et sa fille étant sur la liste de surveillance de l’Immigration, les officiers ont immédiatement su qu’elles allaient quitter le pays dès qu’elles ont enregistré et sont intervenus pour arrêter le mari.

Un autre officier présent à la conférence de presse a expliqué que le hollandais vivait à Kathu, à Phuket, avant de tenter de fuir le pays..

Ils sont ensuite allés à l’aéroport Suvarnabhumi le 11 Février pour prendre le vol KLM à destination des Pays-Bas prévu à 00h30.

L’hollandais n’est que la pointe de l’iceberg, Il est le principal administrateur de l’application Shopping Mall a précisé l’officier mais il y aurait une quarantaine d’autres personnes impliqué dans l’escroquerie.

L’enquête se poursuit et la police est à la recherche des autres administrateurs. 

Source de l’info : https://www.thephuketnews.com

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.